Les analystes avertissent que la volatilité des marchés boursiers pourrait nuire à Bitcoin

  • Weiss Crypto Ratings avertit que le prix du bitcoin pourrait souffrir de la volatilité du marché lors de l’élection présidentielle américaine du mois prochain.
  • Le prix du bitcoin a été sensiblement corrélé aux actions depuis le crash boursier de mars 2020.

La société d’analyse Weiss Crypto Ratings a averti les investisseurs que le prix de la bitcoin pourrait s’effondrer si le marché boursier subit une baisse.

Dans un tweet publié le 16 octobre, Weiss Crypto Ratings a averti que la forte corrélation de bitcoin avec le marché boursier américain pourrait entraîner une volatilité des prix à l’avenir.

La société d’analyse a souligné la possible incertitude économique générée par l’élection présidentielle du mois prochain, qui pourrait entraîner un transfert du risque et de la volatilité du marché boursier vers le bitcoin.

Un rapport de l’IBTimes affirme que la période précédant les élections américaines a été historiquement volatile pour les marchés traditionnels. Les prix des bitcoins et des actions pourraient connaître d’importantes fluctuations pendant que les électeurs attendent qu’un vainqueur définitif soit déclaré.

Selon le rapport, les bitcoins sont sensiblement corrélés aux actions depuis le crash total du marché de mars 2020, lorsque les titres traditionnels et les crypto-actifs ont subi une chute des prix en réponse à la COVID-19.

Bien que le bitcoin suive les prix des actions pendant la majeure partie de l’année 2020, certains analystes prévoient que les crypto-actifs finiront par s’en aller.

Dans une interview accordée à CNBC le mois dernier, le fondateur de Galaxy Digital, Mike Novogratz, a affirmé que les bitcoins étaient un investissement plus sûr que les actions et a prédit que la corrélation entre les deux actifs s’effondrerait.

„EXCHANGE FUD“-ERZÄHLUNG, DIE BITCOIN VERFOLGT, KÖNNTE ENDLICH TOT SEIN: ANALYST

Der Preis von Bitcoin nahm Ende letzter Woche einen leichten Rückgang, als bekannt wurde, dass OKEx Abhebungen eingefroren hatte.
Die Börse tat dies, als einer ihrer Schlüsselinhaber schwieg, da er mit einem Büro für öffentliche Sicherheit zusammenarbeitete.

Einige Investoren werteten dies als ein Zeichen dafür, dass die Kryptogeldindustrie einer regulatorischen Bedrohung ausgesetzt war.
Bitcoin fiel jedoch nicht so stark, wie einige anfangs dachten.
Analysten sagen, dass diese einfache Tatsache, dass Bitcoin in den Nachrichten nicht kapituliert hat, darauf hindeutet, dass die „Exchange FUD“-Erzählung tot ist.

Ein zugrundeliegendes Gebot von institutionellen Akteuren Immediate Edge könnte die Preisaktion von BTC unterstützen.
BITCOIN BEWEGT SICH NICHT IN DEN OKEX-NACHRICHTEN, ANDERE BÖRSENNACHRICHTEN BULLISH
In der vergangenen Woche gab OKEx bekannt, dass es die Abhebungen von Bitcoin und allen anderen Kryptowährungen eingefroren hat. Ein privater Schlüsselinhaber, der Abhebungen verwaltet, ging offline, nachdem er begonnen hatte, mit einem Büro für öffentliche Sicherheit zusammenzuarbeiten.

Bitcoin fiel um 2-3% gegenüber dem Dollar. Viele dachten, dass das Vermögen noch weiter fallen würde, aber das tat es nicht, da der Preis bis zum Wochenende entschlossen blieb.

14 BTC & 95.000 Freirunden für jeden Spieler, nur in mBitcasino’s exotischem Krypto-Paradies! Jetzt spielen!
Analysten sagen, dass die Unfähigkeit von BTC, diese Nachricht zu veröffentlichen, zeigt, dass die Geschichte der Krypto-Währungsumtausch-FUD, die diese Branche einst eroberte, „offiziell tot“ ist.

Qiao Wang, ein prominenter Branchenanalyst, kommentierte die Angelegenheit:

Eine gewisse Perspektive: Die BTC ist während einer dreiwöchigen Periode, in der Kucoin gehackt wurde, Bitmex-Führungskräfte von den Aufsichtsbehörden angeklagt wurden und Okex den Rückzug wegen Ermittlungen ausgesetzt hat, um etwa 5% gestiegen. Die „Exchange FUD“-Erzählung, die diese Branche seit Jahren verfolgt, ist offiziell tot IMO.

Wie man sieht, verwies er auch auf andere bärische Nachrichtenereignisse für Börsen, die es kaum schafften, den Kurs von Bitcoin zu budgetieren.

Dazu gehört, dass Bithumb Anfang September von der südkoreanischen Polizei durchsucht wurde. KuCoin wurde für digitale Vermögenswerte im Wert von über 200 Millionen Dollar gehackt, von denen sich die meisten in Ethereum und ERC-20-Marken befanden. Und schließlich wurde BitMEX von der US-CFTC wegen Verstößen gegen das Derivate-Gesetz angeklagt.

ZUGRUNDELIEGENDER GEBOTSUNTERSTÜTZENDER PREIS

Ein Grund dafür, dass Bitcoin sich gut behaupten könnte, ist, dass es wahrscheinlich ein institutionelles Angebot gibt, das Preisaktionen unterstützt.

Krypto-Asset-Analyst „Z“ bemerkte, dass der Krypto-Währungstausch Coinbase in den letzten Wochen vielen Käufern von Bitcoin geholfen hat:

„Ich habe heute einige Zahlen durchgesehen: Seit dem Rückgang von $12.000 auf $10.000 am 2. September war Coinbase allein ein massiver Nettokäufer von $BTC. Ungefähr 40.000 BTC an Nettokäufen in diesem Zeitraum von 44 Tagen. (800 BTC pro Tag)“.

Dieses Gebot unterstützt den Preis von Bitcoin und ermöglicht es dem Unternehmen, bärische Nachrichtenereignisse ohne eine massive rote Kerze auf dem Chart zu absorbieren.

Les options sur les bitcoins restent haussières malgré la baisse de 900 dollars du prix BTC cette semaine

Les traders de détail ont été secoués par la baisse de 900 $ de Bitcoin, mais les données sur les options de la BTC restent haussières avant l’expiration de vendredi.

La chute du prix du Bitcoin (BTC) à 900 $ au cours des deux derniers jours a peut-être fait peur aux traders novices, mais ceux qui négocient des contrats à terme et des options ne semblent pas dérangés.

Le 19 septembre, le prix du Bitcoin a atteint 11 000 dollars, ce qui a pu susciter un enthousiasme excessif chez les investisseurs, car le prix a brièvement franchi un important niveau de résistance.

Le rallye régulier a duré dix jours et a vu le taux dominant de Bitcoin rebondir pour atteindre son plus bas niveau depuis 15 mois, ce qui a incité certains traders à appeler à un retour au niveau de 12 000 $.

Ce sentiment a commencé à changer une fois qu’il est apparu clairement que la BTC ne serait pas en mesure de maintenir la barre des 11 000 dollars et que la correction à 10 300 dollars a fait que certains analystes ont appelé à un comblement du déficit de la CME en dessous de 10 000 dollars.

Si les investisseurs particuliers ont pu être effrayés par la légère correction, les investisseurs professionnels évaluent les conditions et le sentiment du marché en utilisant des outils différents de ceux utilisés par les day traders et les particuliers.

Des indicateurs tels que le prix de base, l’asymétrie des options et le prix des contrats à terme à intérêt ouvert fournissent des données en temps réel sur la manière dont les traders professionnels se sont adaptés après la chute à 10 300 dollars, ainsi que le bref rebond de la BTC à 10 500 dollars.

Les contrats et les liquidations donnent un aperçu

La première étape utilisée par les traders professionnels consiste à examiner les données sur les intérêts ouverts des contrats à terme pour mesurer la valeur totale des contrats actifs. Chaque fois que les traders voient leurs positions liquidées en raison d’une marge insuffisante, la bourse ferme automatiquement leurs positions.

Comme indiqué ci-dessous, le total des intérêts ouverts sur les contrats à terme de la CTB a baissé de moins de 5 %, restant à un niveau sain de 4 milliards de dollars. Le chiffre actuel est stable par rapport à la semaine dernière, et indique que les liquidations dues à une marge insuffisante n’ont pas été si importantes.

Les longes sous-marines à effet de levier auraient sans doute pu apporter plus de fonds pour éviter que leurs positions ne soient fermées par la force. Pour évaluer si c’est le cas, en empêchant la forte baisse des prix d’hier d’avoir un impact sur les liquidations, nous devons analyser la base des contrats futurs.

Y a-t-il contango ou backwardation ?

La base est également souvent appelée prime des contrats à terme, et elle mesure la prime des contrats à terme à long terme par rapport aux niveaux actuels du marché au comptant (marchés réguliers). Les négociants professionnels ont tendance à être plus actifs que les détaillants sur ces instruments en raison de la difficulté à gérer les dates d’expiration.

Ces contrats à mois fixe se négocient généralement avec une légère prime, ce qui indique que les vendeurs demandent plus d’argent pour retenir le règlement plus longtemps. Sur les marchés sains, les contrats à terme devraient se négocier avec une prime annualisée de 5 % ou plus, autrement dit, le contango.

Le graphique ci-dessus indique clairement que la prime à terme (base) n’a pas abandonné sa position haussière, maintenant un niveau annualisé de près de 6 %. À l’exception d’un bref moment le 3 septembre, lorsque Bitcoin a dû faire face à une baisse de 2 000 $ sur deux jours, l’indicateur de base s’est maintenu au-dessus de 5 %.

Néanmoins, cette prime pourrait avoir été causée par des facteurs qui ne sont pas directement liés à la tendance haussière des opérateurs. Si les produits concurrents dans la finance décentralisée (DeFi) paient des primes élevées pour les dépôts en cryptocrédit, les vendeurs exigeront une prime plus élevée sur les contrats futurs.

Pour clarifier cette incertitude, il convient de se tourner vers les marchés d’options Bitcoin. Les options d’achat permettent à l’acheteur d’acquérir des BTC à un prix fixe à l’expiration du contrat. D’autre part, les options de vente fournissent une assurance aux acheteurs et les protègent contre les baisses de prix des BTC. Pour ce privilège, l’acheteur paie une prime initiale au vendeur du contrat.

Lorsque les teneurs de marché et les négociants professionnels ont tendance à être haussiers, ils exigent une prime plus élevée pour les options d’achat (call). Cette tendance entraînera un indicateur d’asymétrie delta négatif de 25 %.

L’inverse se produira lorsque les grands investisseurs s’inquiètent d’une correction des prix à court ou moyen terme. Les options de vente qui protègent de la baisse devraient se négocier à une prime plus élevée que les options d’achat en période de marché baissier. Cette situation se traduira par un indicateur positif d’inclinaison du delta de 25 %.

Bien qu’il n’y ait pas de règle fixe, un indicateur d’inclinaison delta de 25 % allant de 10 % négatif à 10 % positif pourrait être considéré comme neutre. Les chiffres inférieurs à cette fourchette sont presque certainement un indicateur d’optimisme, et c’est le cas actuellement.

Actuellement, il n’y a aucune indication de désespoir, de baisse ou d’activité inhabituelle concernant les marchés des contrats à terme et des options de la CTB. Au lieu de cela, les principaux indicateurs montrent une résistance et une légère tendance haussière, un scénario qui s’oppose à ce que l’on pourrait attendre après que le prix n’ait pas franchi la résistance de 11 000 dollars.

Les marchés traditionnels continuent d’avoir un impact sur le prix du Bitcoin

La décision d’hier a été prise en parallèle avec une augmentation de 7,5% de l’indicateur de volatilité du S&P 500 (VIX).

Le VIX a longtemps été considéré comme le principal indicateur de peur des marchés traditionnels. Ce mouvement peut expliquer en partie pourquoi les négociateurs de produits dérivés n’ont pas été particulièrement gênés par l’évolution négative des prix hier.

Le graphique ci-dessus montre la corrélation inverse entre l’indice S&P 500 VIX et le prix de Bitcoin. Tout au long de l’année 2020, la plupart des périodes d’incertitude sur les marchés boursiers traditionnels se sont répercutées négativement sur les performances de Bitcoin.

Par prudence, il n’y a aucune garantie que cette corrélation se maintiendra pour le reste de l’année. Par conséquent, il ne faut pas modifier ses positions sur le BTC en se basant exclusivement sur les mouvements mentionnés dans cet article.

Cependant, les traders professionnels continueront à surveiller de près l’indicateur VIX afin de décider si une baisse du BTC semble strictement liée à la bourse.

Les points de vue et opinions exprimés ici sont uniquement ceux de l’auteur et ne reflètent pas nécessairement les vues de Cointelegraph. Tout investissement et toute transaction comporte un risque. Vous devez effectuer vos propres recherches lorsque vous prenez une décision.

Gibraltar Stock Exchange quotes a Canadian Bitcoin ETF

The Gibraltar Stock Exchange has a Canadian Bitcoin exchange-traded fund (ETF) listed. The financial product is aimed at institutional investors in Europe. That is what BTC Times reports.

It is the ETF of Canadian asset manager 3iQ. The ETF was first offered on the Toronto Stock Exchange (TXS).
Buying 1000 euros of Crypto Profit without commission? Get started at Bitvavo

Exchange-traded fund

An exchange-traded fund (or index tracker) is an investment fund. An ETF has a simple purpose: to track an underlying market index. In the case of a bitcoin ETF, it follows the price of BTC as precisely as possible.

It is a way for more traditional investors to expose themselves to the bitcoin price, without having to buy bitcoin themselves.
Europe

According to 3iQ, this is one of the first bitcoin ETFs on a European stock exchange. Investors on the Gibraltar Stock Exchange can now also interfere in the financial world of bitcoin.

The founder of 3iQ, Fred Pye, has a large target group in mind: wealth funds, pension funds and „many other renowned financial institutions“.

According to Pye, parties in Europe have to do a lot of effort to be allowed to invest in bitcoin/crypto ETFs. On the stock exchange in Gibraltar, this is now easier and trusted way for all kinds of funds.
Convenience

So when buying an ETF you are only involved in the price action of bitcoin. Managing and buying BTC lies with an ETF somewhere else. 3iQ has tied the American Gemini to keep the bitcoin of the fund neat and tidy.

Many investors are not (yet) occupied with what bitcoin is, but a rising price or many price fluctuations can be interesting for different groups of investors.

Bitcoin market

A more accessible market than ETFs is BTC’s futures market. Exchange-traded funds are highly regulated financial products. This does not apply to all futures.

Due to increasing rules worldwide, more and more bitcoin markets are being tackled. A U.S. regulator and the Treasury are going after one of the largest bitcoin derivatives exchanges in the world: BitMEX with $2 billion of Bitcoin in cash sued by watchdog US.